Monday, October 15, 2007

Planète TVA et le "vrai monde" des stars


Ben voilà, Quebecor l'a encore fait.

Soyons clair, je n'ai absolument rien contre Lucian Bute; excellent boxeur québécois d'origine roumaine, en pleine montée dans les rangs mondiaux de boxe depuis quelques années déjà, et sur le point de tenter de détrôner le champion du monde en titre des super moyens, ce vendredi.

Mais voilà, on s'en fout de tout ça. Pas grave, l'éventuel titre de champion du monde. Bah, à moins que ça ne soit pour écrire les termes "champion du monde" et Occupation Double" dans le même article, bien sûr.

Même pas besoin de lire l'article de fond en comble ou même de chercher la moindre trace de subtilité dans le texte, c'est net, frette, sec; Lucian Bute est un bon québécois. La preuve? Il adore le mode de vie québécois (lire: Montréal), sa sécurité, ses restaurants, les bonnes habitudes de conduite (!) des automobilistes (à go, on se flatte dans le dos... ah, et on en profite pour mentionner que monsieur conduit une Acura), le tout versus la méchante Roumanie, mais pas trop méchante quand même.

Si on va plus loin, on peut devenir un vrai fan de Bute en un clin d'oeil! On apprend le total de sa facture de téléphone (et le nombre d'interurbains qu'il fait, au passage) et de son loyer (et presque son adresse détaillée). Ah, et pourquoi pas ses heures de sortie, la nationalité de ses amis et l'heure à laquelle il se couche? Je m'attendais à retrouver le nombre de litres pissées par jour et sa succursale Zellers préférée; à mon grand dam, ils se sont arrêtés avant.

Mais attention mesdames messieurs, la conclusion, le punchline: «Dans mes loisirs, j'écoute souvent la télévision en français. Je suis un adepte de l'émission Occupation double.»

BANG! Et voilà, la plug est faite.

L'article se retrouve sur Canoë, mais ogininalement publié dans le Journal de Montréal. Le tout pour mentionner une émission TVAzienne. J'aimerais ben ne pas avoir à sortir le mot magique, mais *cough*convergence*cough* est le seul qui me vient à l'esprit.

Désolé Pat Lagacé, je t'aime ben gros pis t'as souvent des maudits bons papiers, mais... si tu n'as pas vu de convergence (NB: Il travaillait pour le Journal et Canoë avant), tu étais soit aveugle... ou alors très, très chanceux. Je te laisse le bénéfice du doute.

1 comment:

Olivier said...

Hahaha! Elle est bonne la joke!!! Ah? C'est pas une joke l'article? Ah ben maudit... ;)

Moi j'ai bien ris en lisant ça. C'est tellement pathétique! Le pire là-dedans c'est que c'est pas juste Québécor... Ça représente exactement comment la société québécoise (qui a été bien élevée par Québécor et cie, y faut le dire) est en général.

En passant, avez-vous remarqué qu'ils ne mentionnent pas la compagnie de téléphone de Lucian Bute? Et si c'était Vidéotron pour ajouter à la convergence? Je comprendrais qu'il ne mentionnent pas la compagnie! 485$ d'interurbains c'est pas une bonne pub! Personnellement, appeler en Roumanie ça me couterait un gros 15¢ la minute en tout temps avec mon service de téléphone local (*plug* Primus *plug*) ou ben avec un service third-party pour mon cellulaire (*plug* Yak *plug*). Je doute qu'il atteindrait 485$ avec ce tarif là en appelant 2-3 fois par semaine.

Vive nous! :)